Accueil Actualité Quoi de neuf La form’action pour la Gestion Durable des Terres pour les collectivités locales du Sahel.
La form’action pour la Gestion Durable des Terres pour les collectivités locales du Sahel.

Tchad3_site

Depuis 2015, le CIEDEL participe à l’élaboration d’un module de form’action pour les collectivités locales du Sahel (Burkina Faso,  Mali, Niger  Sénégal et Tchad). La form’action est une méthode pédagogique qui place la pratique et l’action de terrain au centre des apports théoriques.

Le module vise à renforcer les compétences des collectivités dans la création de projets pertinents pour et avec les citoyens, à les former au travail collaboratif entre acteurs du territoire et à la recherche de financements innovants. La Gestion Durable des Terres est un enjeu majeur en Afrique Sahélienne pour lutter  contre la paupérisation et l’abandon des territoires ruraux par leurs habitants. Face à ce défi, l’implication des autorités locales est essentielle pour rechercher et mettre en œuvre des solutions qui soient adaptées aux situations et aux besoins de leurs territoires.

C’est pourquoi le CARI (Centre d’Actions et de Réalisations Internationales) a commandé ce travail d’élaboration de formation et a assuré la coordination globale du projet, en lien avec ses partenaires : le RADDO (Réseau associatif de développement durable des oasis au Maghreb), le RESAD (Réseau sahel désertification au Mali, Burkina Faso et Niger) et le Drynet (Réseau d’organisations de la société civile sur la lutte contre la désertification). L’appui du CIEDEL à ce projet est réalisé par Ana Maria OLIVEIRA et Pascale VINCENT.

Le module de form’action s’est construit de manière collaborative à partir d’une analyse fine des besoins  de formation des collectivités et de la co-production de contenus, d’études de cas, de méthodes pédagogiques issues des pratiques de terrain et du partage d’expériences.  Actuellement, des formations test se déroulent dans les 5 pays afin de pouvoir apporter des ajustements et de finaliser le module qui devra être largement diffusé.

Tchad_2_site
Ana Maria a eu l’occasion de participer aux formations test qui se sont déroulées du 4 au 8 mars  dans la commune de Torodi au Niger, et du 6 au 10 avril dans la commune de Mao dans le Kanem au Tchad.